June 15th, 2016 by jja_fr

20160615_LEC-29

Les grands perdants des taux négatifs

Le seuil a été franchi ce matin. Pour la première fois de l’histoire, le Bund allemand, la référence absolue en matière obligataire, est tombé sous les 0%. Il rejoint ainsi les presque 10.000 milliards d’euros de dettes dans le monde qui se traitent avec des taux négatifs. Autrement dit, les investisseurs acceptent de perdre de l’argent pour placer leurs fonds ! Le monde à l’envers. On connaissait les taux sans risques. Voici venue l’ère des risques sans taux. Et elle va faire beaucoup de perdants. Si les emprunteurs peuvent en profiter pour renégocier leurs crédits immobiliers, les épargnants sont eux certains d’y laisser leurs plumes. Ils doivent s’attendre à voir encore baisser la rémunération de leur assurance-vie ou de leur Livret A. On ne peut plus avoir le Bund et l’argent du Bund.

Guillaume Maujean @gmaujean

Posted in Les Echos Tagged with: , , ,